RDC : Martin Fayulu et Théodore Ngoy accusent le Président Tshisekedi d’avoir violé la constitution

Martin Fayulu et Me Théodore Ngoy, deux candidats malheureux à l’élection présidentielle de décembre 2018, accusent le président de la République Félix Tshisekedi d’avoir violé la constitution en nommant deux juges de la Cour constitutionnelle à la Cour de cassation alors qu’ils exerçaient encore leurs mandats.   

Ils estiment qu’il s’agit là d’une violation intentionnelle de la constitution qui devrait pousser les deux chambres du Parlement réunies en congrès d’accuser le président de la République de haute trahison.   

-Le Président de la République a-t-il commis l’infraction de haute trahison ? 

-Que prévoit la constitution de la RDC pour les cas de destitution du Président de la République ? 

Invités :

-Me Théodore Ngoy, Politologue et Docteur en droit. Il est ancien candidat à la présidentielle de décembre 2018 en RDC. Il est également Avocat de Kilomba et Ubulu, deux juges nommés récemment à la Cour de cassation par le Chef de l’Etat.

-Professeur Jean-Claude Tshilumbayi, Député provincial et cadre du parti politique UDPS, membre de la Plate-forme CACH.

-Professeur Jeef Mudimbi, Professeur à la Faculté des sciences sociales, département des sciences politiques et administratives de l’Université de Lubumbashi.

 

/sites/default/files/2020-09/020920_-p-f-dialogueentrecongolais-00_site_.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner