Nord-Kivu : les acteurs socio-politiques de Beni proposent des pistes des solutions pour mettre fin aux massacres


Face à la persistance de la violence contre la population de Beni, différentes pistes de solutions ont été proposées par les acteurs socio-politiques de la région pour mettre fin à la série de massacres que connait cette partie du pays.  

Le maire intérimaire de Beni, Modeste Bakwanamaha, estime que ces dernières tueries s’expliquent par le fait que lorsque les ADF se sentent acculés par les opérations des FARDC, ils ont tendance à se venger sur les paisibles citoyens. 

Ainsi, pour arrêter ces massacres, le Maire de la ville proposent l’exploitation de trois pistes notamment la diplomatie et l’appui aux FARDC.   

Le vice-président du Conseil d’administration du Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme (CEPADHO), Me Omar Kavota, aborde dans le même sens, en précisant que le travail doit être fait en amont, c’est-à-dire dans les pays où les ADF s’approvisionnent en armement, en termes de ressources financières et humaines. 

Cependant, le coordonnateur de l’ONG Forum de Paix de Beni, Me Justin Matete, pense que l’approche militaire a suffisamment montré ses limites. C’est pourquoi cette organisation recommande au gouvernement d’envisager un dialogue avec les rebelles ougandais des ADF.  

Me Justin Matete rappelle que c’est grâce au Dialogue entre belligérants à Sun city que la RDC avait mis fin à la guerre de 1998 qui avait duré 5 ans. 

Le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’Homme (CEPADHO) rapporte qu’en deux semaines, 59 civils ont trouvé la mort dans les différentes attaques des ADF à Beni au Nord-Kivu. Ce qui porte à 813 le nombre de civils tués par ces rebelles ougandais depuis le lancement des opérations militaires de grande envergure par les FARDC, le 30 octobre 2019. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner