Beni : trois présumés meurtriers présentés à la presse


Trois présumés auteurs de meurtres et vols enregistrés dans la ville de Beni, la semaine dernière, ont été présentés à la presse lundi 7 septembre par l’autorité urbaine, lors de la parade hebdomadaire de la mairie.  

Deux prévenus sont originaires de la cité de Dungu (dans la province du Haut-Uele) et l’autre du grand Kasaï. Ils sont tombés dans le filet des services de sécurité après l’ouverture des enquêtes à la suite du meurtre d’un motard, il y a une semaine à Mangote sur la route Beni - Butembo, mais aussi d’un jeune du quartier Tamende, vendredi 4 septembre.  

Lors de leur présentation, ce lundi, ces jeunes ont avoué opérer dans la ville de Beni depuis plus de huit mois.  

C’est grâce à la collaboration de la population locale que la police, l’Agence nationale des renseignements (ANR), l’auditorat militaire et l’armée ont pu mettre la main sur eux. 

Le maire adjoint de Beni, Modeste Bakwanamaha, a profité de l’occasion pour demander une fois de plus à la population de continuer à dénoncer tout mouvement suspect dans la ville :  

«Nous devons tous nous liguer pour lutter contre l’insécurité dans la ville. Tous ces criminels qu’on vient d’arrêter, ils ne logeaient pas chez les officiers, ils logeaient dans les familles d’accueil, les familles des civils, les gens qui jouissent de fruits du vol. Les chefs de base sont là, ils doivent être impliqués par la dénonciation. C’est nous tous qui devons mettre la main à la pâte pour que la paix vienne. On ne l’achète pas ailleurs, on la cherche ensemble. » 

Ce même lundi, une audience en flagrance a débuté pour les trois présumés tueurs. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner