Choléra à Mbuji-Mayi : 53 cas enregistrés en deux semaines


Cinquante-trois cas de choléra, dont un décès, ont été enregistrés en l'espace de deux semaines sur la ville de Mbuji-Mayi, a indiqué mardi 8 septembre le médecin en charge de la maladie au Kasaï-Oriental, Dr Jean-Pierre Sumba 

« Mais à partir de la 33ème semaine, nous avons senti qu'il y avait une évolution vers le haut, qui restait presque une évolution permanente. Mais la surprise est arrivée à la 36ème semaine, c'est là où nous avons connu beaucoup de cas. On est allé jusqu'à une cinquantaine de cas, précisément environ 53 cas et un décès qui ont été rapporté. Mais, la zone qui est plus concernée, c'est la zone de santé de Diulu, qui revient en tête avec environ 25 cas sur les 74 cas qui sont repartis sur les 4 semaines, suivi de la zone de santé de Lukelenge qui a environ 16 cas. Il y a d'autres zones de santé comme Bonzola environ 7 cas et Muya. Donc Diulu, c'est la partie qui est en fait autour de la rivière qui connait un grand nombre de cas", a détaillé Dr Jean-Pierre Sumba. 

D’après lui, le retour de la pluie serait la cause de cette résurgence du choléra à Mbuji-Mayi. 

Il a par ailleurs demandé à la population d'observer l'hygiène alimentaire et de bouillir l'eau avant sa consommation : 

« Vous savez qu'actuellement cette recrudescence est venue avec le retour de pluie. Que la population puisse penser à l'hygiene surtout l'hygiène alimentaire, donc si on peut traiter l'eau à boire et il faut aussi assainir l'environnement. » 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner