Sud-Kivu : 27 personnes tuées en un mois (ONG)

Dans un bulletin d'information publié mardi 8 septembre à Bukavu, la Synergie des associations des jeunes pour l’éducation civique, électorale et la promotion des droits de l’homme (SAJECEK)-Sud-Kivu fait état de 27 personnes tuées, 24 maisons cambriolées et 13 véhicules braqués par des bandits en un seul mois d'août dans la province. 

La SAJECEK a noté aussi 11 cas d’enlèvement enregistrés et 4 cas de supplice de collier. La ville de Bukavu est en tête avec 8 cas des personnes tuées, suivi du territoire de Mwenga avec 6 cas.  

S’agissant de maisons attaquées par les bandits armés, la ville de Bukavu est toujours en première position avec 8 cas ; suivi du territoire de Mwenga. Le braquage des véhicules reste d’actualité en province, indique le bulletin SAJECEK. 13 véhicules ont été attaqués. Quant aux enlevements,11 personnes ont été victimes en province, 10 à Uvira et une personne à Mwenga. 

Le bulletin mentionne aussi que l’activisme des groupes armés nationaux et étrangers, le mauvais encadrement des militaires et policiers, la circulation des armes à feu dans les mains des civils… constituent les principales causes de l’insécurité grandissante au Sud-Kivu. 

La SAJECEK appelle enfin les autorités à s’investir pour la sécurité de la population dans la province, en prenant des mesures solides et adéquates et en disponibilisant des moyens nécessaires aux services de sécurité pouvant leurs permettre de bien faire leur travail. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner