Ituri : la FRPI accuse le gouvernement de trainer le pas à répondre à leur cahier de charge

Les responsables du groupe armé Force des résistances patriotiques de l’Ituri (FRPI) accusent le gouvernement central de trainer le pas à répondre à leur cahier de charge, avant le début de l’opération de leur désarmement, indique Muno Munobi, chargé de l’administration de la FRPI. Il l’a dit samedi 12 septembre au cours d’une rencontre à Gety, à 65 km de Bunia.

Les leaders du groupe armé invitent le gouvernement congolais à prendre ses responsabilités « en cas de l’échec dans le processus de démobilisation des éléments » de cette milice.

Selon le responsable de l’ONG Appui à la communication interculturelle et à l’autopromotion rurale (ACIAR),  Eric Mongo, dont l’organisation a assuré la médiation entre les deux parties, le but était de voir dans quelle mesure relancer ce processus qui connait des difficultés pour avancer depuis la signature des accords au mois de février dernier.

Plusieurs membres du gouvernement provincial, des acteurs politiques ainsi que des membres de la société civile ont fait le déplacement de Gety pour prendre part à ces pourparlers.

Les deux parties prenantes ont réitéré leur souhait de voir ce processus aboutir. Cependant, Eric Mongo redoute des conséquences fâcheuses contre la population au cas où ce processus n’arrive pas à terme.   

 Depuis le 28 février dernier, le gouvernement congolais et la FRPI avaient signé l’accord pour le retour d’une paix durable dans le territoire d’Irumu, où opérait la FRPI après de deux décennies d’instabilité. 

Parmi les revendications de la FRPI, il y a celle portant sur l’octroi des grades, la loi d’amnistie et la libération de leurs leaders détenus à Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner