Ituri : les déplacés de Djugu retournent progressivement dans leurs villages d’origine

De nombreux habitants et de déplacés du territoire de Djugu retournent progressivement dans leurs villages d’origine, à la suite de l’accalmie observée depuis plus d’un mois dans cette région.

La société civile de Djugu rapporte que le retour de la population est observé dans presque tous les secteurs et chefferies qui étaient affectés par les atrocités de la milice CODECO. Il s’agit notamment des villages de Sumbuso, Blukwa et Drodro en chefferie de Bahema Nord; Dala en secteur de Ndo Okebu; Jina dans Bahema Baguru, Mabanga dans Mambisa et Dema et ses environs dans Walendu Pitsi.

Le président de cette société civile, Jules Tsuba, indique que les déplacés qui sont encore dans les sites se rendent dans leurs champs pour chercher des vivres sans être inquiétés.

Cependant, Il déplore des extorsions des biens de la population par ces miliciens qui sont regroupés dans certains villages. Ce qui empêche d’autres personnes de regagner leurs milieux d’origine. Jules Tsuba plaide pour l’accélération de programme de désarmement de ces assaillants de la CODECO et leur prise en charge par le gouvernement pour pacifier cette zone.

Certains véhicules parcourent le tronçon Bunia-Mahagi sur la route nationale numéro 27 sans même escorte des FARDC et de la police depuis le regroupement des miliciens de la CODECO.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner