Ituri : 13 miliciens tués dans les affrontements entre FARDC et la FPIC

Treize miliciens du groupe armé Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) ont été neutralisés par des soldats des FARDC à Babode et à Beabo dans la chefferie de Babelebe en territoire d’Irumu. Selon les sources locales, des combats qui ont opposé les deux parties mardi 22 septembre ont duré près de quatre heures.

Des offensives ont été lancées depuis lundi 21 septembre par des forces loyalistes contre ces assaillants dans un de leurs bastions situés dans le groupement Ngongo.

Un habitant joint au téléphone par Radio Okapi indique que plusieurs personnes ont fui en direction de Mwanga ou de Tuma. D’autres sources dressent un bilan de 13 morts et cinq armes saisies par les forces loyalistes.

Jusqu’à ce mercredi matin, certaines personnes n’avaient pas encore regagné leurs villages, par peur des représailles.

Le porte-parole de l’armée en Ituri, lieutenant Jules Ngongo, indique qu’il s’agit d’une opération de traque de ces miliciens qui déstabilisent cette partie du territoire d’Irumu. Il avance un bilan de cinq assaillants tués, une arme du type AK47 récupérée avec plusieurs minutions de guerre, le mardi 22 septembre.

Selon des témoins, plusieurs cas de pillage des biens de la population ont également été rapportés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner