Tshopo : les députés provinciaux ne vont pas se dérober de leurs obligations légales et constitutionnelles

Les députés provinciaux ne vont pas se dérober de leurs obligations légales et constitutionnelles, celles de doter la province des moyens de sa politique quelles que soient les raisons. Le président de l’assemblée provinciale de la Tshopo, Gilbert Bokungu, l’a déclaré mercredi 30 septembre à l’ouverture de la session parlementaire de septembre à Kisangani.

Ces propos quelque peu rassurants réconfortent la position du gouverneur de province, Louis-Marie Walle Lufungula, que les membres de l’assemblée provinciale considèrent comme démissionnaire ; alors que l’intéressé se déclare être toujours aux commandes de la province.

Au cours de cette session de septembre étant essentiellement budgétaire, le gouverneur de province doit en principe présenter son projet du budget 2021 aux élus, en vue de son éventuelle adoption.

Au regard des relations tendues entre les deux premières institutions provinciales, d’aucuns redoutaient la radicalisation de la crise.
Contre toute attente, Gilbert Bokungu s’est révélé plutôt conciliant.

Néanmoins, il a souligné que cela est assorti des deux conditions ; à savoir : la présentation de la réédition des comptes pour l’exercice 2019 ainsi que celle du premier semestre de l'exercice en cours.
Aucun membre des entités territoriales décentralisées ni du gouvernement provincial n'a assisté à cette cérémonie.

Par ailleurs, le gouverneur de province a sillonné quelques rues du centre-ville saluant la population à travers sa limousine et accompagné d’un cortège impressionnant des taximen- motos, en liesse.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner