RDC : les recommandations du rapport Mapping, 10 ans après

Dix ans jour se sont écoulés, 1er octobre 2010- 1er octobre 2020, depuis que la rapport Mapping des enquêtes d’experts des Nations unies sur les crimes commis en RDC a été publié.  Ce rapport recommande notamment la mise en place d'une juridiction spécialisée juger les auteurs de ces crimes. 

Une conférence sur l’évaluation de ces 10 années a été organisée conjointement par la Fondation Panzi, Human Rights Watch et Amnesty International. Objectif : faire le point sur les efforts fournis sur le plan de la justice et réparations aux victimes.

Le ministre des Droits humains a évoqué les décrets en cours de réparation sur, d’une part, un mécanisme de vérité et justice, et de l’autre un fonds d’indemnisation pour les victimes.

-Que faire pour appliquer les recommandations du rapport Mapping ?

 Casting :

-Ignace Mupira, ancien vice-gouverneur du Sud-Kivu, ancien député national et ancien membre de la société civile. Il a participé aux enquêtes sur le rapport Mapping.  Il est actuellement secrétaire général administratif et financier de l’Institut supérieur de commerce de Bukavu.

-Dismas Kitenge, résident du groupe Lotus, ONG de défense des droits de l’homme basée à Kisangani. Il est aussi vice-président honoraire de la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH).

-Révérend Eric Nsenga, porte-parole de l’ECC et secrétaire général de l’ECC en charge de la Commission Justice, Paix et Sauvegarde.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner