Beni : marche de colère des habitants de Butsili pour exiger la libération des jeunes arrêtés par les forces de l’ordre

Certains habitants du quartier Butsili, en commune de Bungulu, dans la ville de Beni (Nord-Kivu) ont marché ce lundi 12 octobre devant la mairie de Beni. Ces manifestants, majoritairement des femmes, jeunes filles et des enfants, ont envahi la cour de la mairie de Beni tôt ce lundi matin. 

Ils réclamaient la libération des jeunes de leur quartier arrêtés par les forces de l’ordre, pour avoir tabassé un militaire qui s’en est pris à un jeune gérant de cabine téléphonique.  

Ce dernier en se défendant a pu ravir l’arme du militaire qui a ensuite été copieusement tabassé par les jeunes du quartier. Lundi 12 octobre matin, les manifestants ont demandé au maire adjoint de faire libérer tous les jeunes arrêtés. 

« Nous sommes là pour qu’on nous libère nos jeunes arrêtés dans le quartier. Nous n’avons pas un chiffre exact car ils étaient ramassés dans deux jeeps land cruiser, ils sont nombreux. Nous regrettons comment quelqu’un qui a maitrisé un bandit qu’on vienne encore l’arrêter, or si ce bandit le tuait, on allait assister au pire », a indiqué un manifestant. 

Le maire adjoint de Beni, Modeste Bakwanamaha, qui a calmé les ardeurs de ces habitants, a envoyé les enquêteurs sur le lieu de l’incident afin de faire la part des choses, pour si possible, libérer ces jeunes. Le militaire est quant à lui soigné dans une structure sanitaire de la ville.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner