Ituri : paralysie des activités judiciaires à Bunia


Les activités judiciaires sont paralysées depuis mardi 13 octobre à la Cour d’appel de l’Ituri et au Tribunal de Grande Instance de l’Ituri. Cette situation est due à la grève sèche décrétée par des greffiers et agents de l’ordre judiciaire de l’Ituri. Ces derniers réclament le paiement des arriérés de leurs salaires et primes d’environ dix ans. 

Par conséquent, aucune audience n’a eu lieu dans cette salle et à la prison centrale de Bunia. 

Le Greffier Principal de la Cour d’Appel de l’Ituri, Ruffin Mafundu, qui reconnait la situation a lancé un appel aux grévistes de reprendre le travail. Il déclare que leur problème est déjà porté à la hiérarchie à Kinshasa qui s’y penche en vue de trouver une solution.  

Ces greffiers et agents de l’ordre judiciaire estimés à plus d’une centaine de personnes ont marché lundi 12 octobre au boulevard de Libération. 

Le point de chute de la marche, c’était au gouvernorat où les manifestants ont échangé avec le vice-gouverneur. Ce dernier a promis de transmettre leurs revendications à qui de droit à Kinshasa. 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner