Ecoles conventionnées catholiques : controverse sur la décision du Cardinal Ambongo

Le Cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa, a annoncé, le 4 octobre dernier, qu’à partir de cette rentrée scolaire, seuls les enseignants fidèles catholiques pourront enseigner dans les écoles conventionnées catholiques. Cette décision suscite la controverse. 

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga, dit ne pas partager la décision du Cardinal Ambongo.  La RDC est un Etat laïc et ne consacre pas la politique de discrimination, a déclaré le ministre, lundi 12 octobre, lors du lancement officiel de l’année scolaire 2020-2021.  

-Comment analyser la décision du Cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa ? 

Invités :

-Abbé Donatien N’shole, Secrétaire général de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO).

-Me Jean-Claude Katende, Avocat et président de l’Association africaine de défense des droits de l’Homme (ASADHO).

-Jean-Marie Ntantu Mey, Expert en matière d’éducation. Il est promoteur du Bureau d’actions et d’éveil culturel, une ASBL d’éducation civique et culturelle. Il est également Ministre et Député honoraire.

 

/sites/default/files/2020-10/14102020-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner