Beni : 8 ans depuis le kidnapping de 3 prêtres assomptionnistes

19 octobre 2012-19 octobre 2020, huit ans se sont écoulés depuis que les trois prêtres de la paroisse catholique Notre Dame de la localité de Mbau, dans le territoire de Beni, ont été enlevés par des hommes armés présumés ADF. Il s'agit des prêtres Jean-Pierre Ndulani, Edmond Kisughu et le curé Anselme Wasukundi, dont on n’a toujours pas de nouvelles.

Des sources sécuritaires et officielles ainsi que celles du diocèse catholique de Butembo-Beni disent qu’elles ne sont pas à mesure de confirmer s’ils sont encore en vie ou décédés.

Ces sources informent que cette nuit-là, des hommes armés, présumés ADF, s’étaient introduits dans le couvent de ces religieux qu’ils avaient trouvés en train de regarder la télévision.

Ils les auraient d’abord ligotés avant de les amener vers une destination inconnue. Ces sources ajoutent que cet enlèvement, comme celui de beaucoup d’autres civils dans le territoire de Beni, n’ont jamais été revendiqués. 

Au niveau du diocèse catholique de Butembo-Beni, aucune célébration n’a été organisée à l’occasion de ce triste anniversaire.

Par ailleurs, les abbés Pierre Akilimali et Charles Kipasa, deux autres prêtres de la paroisse Notre-Dame des anges de Bunyuka, dans la chefferie de Bashu, au sud du territoire de Beni, kidnappés dans la nuit du 16 juillet 2017, n’ont jamais été retrouvés.  
 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner