Persistance du conflit du pouvoir coutumier à Nyiragongo : la société civile dénonce l’ingérence politique


Dans une déclaration publiée, lundi 19 octobre la société civile du Nord-Kivu dénonce l’ingérence politique dans le conflit du pouvoir coutumier à Nyiragongo.

Cette réaction fait suite au message datant du 13 octobre dernier dans lequel le ministre de l’intérieur, Gilbert Kankonde, instruit le gouverneur du Nord-Kivu de suspendre l’installation du Mwami de la chefferie de Bukumu. Le vice-premier ministre estime, dans ce message, que cette installation est faite en violation de la loi.

Placide Nzilamba pense que cela pourrait pérenniser l’instabilité sécuritaire dans cette entité coutumière :

"On comprend dans ce dossier par ce message que c’est le ministre national de l’Intérieur qui a introduit recours à la place des parties au conflits. C’est pourquoi nous sommes entrains de l’interpeller pour lui dire que le Nord-Kivu a connu beaucoup d’affres de guerres, nous ne voulons pas en rajouter par les agissements d’un ministre qui est censé résoudre ces conflits-là"

Mr Bazima Bakungu Lebon a été reconnu comme le chef légitime et l’ayant-droit naturel au trône, à la tête de la chefferie de Bukumu par la commission consultative provinciale de règlements des conflits coutumiers, CCPRCC Nord-Kivu. Cette commission instituée, par le gouverneur du Nord-Kivu, sur instructions du ministère de l’intérieur, a rendu public les résultats de son sondage coutumier, le 12 octobre dernier, départageant les 3 prétendants au trône de la chefferie de Bukumu, en territoire de Nyiragongo, voisin de Goma.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner