Un éboulement de terre fait deux morts à Kenge


Une fille et un garçon, âgés respectivement de 10 et 12 ans ont perdu la vie lundi 19 octobre à la suite d’un éboulement de terre au quartier camp SAS, dans la ville de Kenge, chef-lieu de la province du Kwango.

D’après Bellarmin Muyangi, journaliste à la radio communautaire Kimvuka na Lutondo à Kenge, ces deux enfants s’étaient rendus à la source à la recherche de la terre jaune à vendre.

Il a fait savoir que c’est lorsqu’ils creusaient que l’éboulement a eu lieu et ils sont morts, enfouis sous la terre.

« C’est un certain monsieur qui s’appelle Fabrice. Il voulait construire une maison en semi durable. Il a envoyé les enfants vers la source pour chercher la terre jaune, qui sert pour la construction. Ce sont les enfants pratiquement de 10 à 12 ans. Une fille et un garçon, ils sont allés là-bas, pour transporter la terre jaune, par tour c’est 200 francs congolais. Quand ils sont allés, il y a eu éboulement, directement ces deux enfants-là étaient sous la terre et enfouis sous la terre. Les deux enfants sont morts », a expliqué Bellarmin Muyangi.

L'incriminé est actuellement entre les mains de la police et sa maison a été incendiée par la population en colère, ajoute Bellarmin Muyangi.

Le maire de la ville de Kenge, Augustin Mvuzi Fafa, attribue ce drame à l’irresponsabilité des parents. Selon lui, depuis un certain temps, les enfants de sa ville ont pris cette habitude de vendre de l’argile pour avoir de quoi manger. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner