Ituri : 9 morts lors des affrontements entre FPIC et FARDC à Irumu centre


Neuf personnes sont mortes au cours des combats qui ont apposé mercredi 21 octobre la milice de Force Patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC) aux FARDC, à Irumu-centre, à environ 55 kilomètres au Sud de Bunia, sur la route nationale numéro 27.

Selon le ministre provincial de l’intérieur, Adjio Gidi, le bâtiment administratif du territoire et le bureau de la police ont été également incendiés par ces miliciens. Le trafic entre Bunia-Komanda-Beni a été aussi interrompu pendant presque toute la journée.

Parmi les personnes qui ont été tuées lors des combats, il y a un militaire et deux de leurs dépendants ainsi que deux policiers. Quatre miliciens ont été également neutralisés. Selon des sources concordantes, les miliciens ont pris d’assaut mercredi matin le chef-lieu du territoire d’Irumu. Les dégâts sont énormes affirment le ministre provincial de l’intérieur, Adjio Gidi.

Les militaires des FARDC ont été vite déployés pour déloger ces miliciens, indique le porte de l’armée.

Le lieutenant Jules Ngongo ajoute que la région est actuellement sous contrôle effectif de l’armée. Cependant, il exhorte la population à la vigilance et à collaborer avec l’armée pour mettre ces hommes armés hors d’état de nuire.

La circulation a repris timidement depuis ce jeudi sur le tronçon Bunia-Komanda. Les transporteurs exigent le déploiement des militaires tout le long de la route pour dissuader ces miliciens qui sont très actifs dans cette zone.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner