Ituri : la société civile dénonce la présence des assaillants CODECO à Mongwalu


Une faction de miliciens de la CODECO s’est installée à Kilo-moto, au quartier Saio, dans la commune rurale de Mongwalu, à 80 kilomètres au Nord de Bunia, en territoire de Djugu.
Selon le président de la société civile locale, Baby Anecho, ces rebelles y ont établi une administration parallèle où ils font payer des amendes aux justiciables et font même des patrouilles.

Depuis une semaine, ils ont établi leur tribunal pour juger certains dossiers notamment d’abus de confiance et des conflits conjugaux. Ils ont érigé aussi des barrières où tous les passants sont obligés de débourser de l’argent dont ils se servent pour leur survie.
Pendant la nuit, ajoute-t-il, ces miliciens font des patrouilles dans la zone sous leur contrôle.

Le président de la société civile dénonce la passivité des autorités pour démanteler ce groupe armé qui sème la terreur dans la zone.

Le bourgmestre de la commune rurale de Mungwalu, Jean-Pierre Bikilisende, confirme la présence des miliciens de la CODECO qui ont été délogés, il y a environ un mois de cette zone.

Jean-Pierre Bikilisende rassure la population que des dispositions sont déjà prises pour les obliger à regagner leur site de regroupement vers Besse.

De son côté, le porte-parole de l’armée demande aux différentes factions de la CODECO de respecter leur acte engagement dans le cadre de processus de paix en territoire de Djugu. Il ajoute que les récalcitrants seront traqués par l’armée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner