Butembo : deux positions des FARDC attaquées par des miliciens


La position militaire de Kitakandi, à la sortie Est de Butembo (Nord-Kivu) a été attaquée dans la soirée de jeudi 29 octobre par les présumés Maï-Maï.

Cette attaque est intervenue quelques heures après une autre qui a visé une équipe de péage sur la route à Butuhe par des inconnus armés, à une dizaine de kilomètres au Nord de Butembo dans le groupement Malio, en chefferie des Bashu.

Selon le maire de ville, Sylvain Kanyamanda, ces miliciens munis d’armes blanches qui ont investi cette position militaire, située dans le quartier Kyaghala en commune de Bulengera, ont poignardé deux militaires FARDC dans la soirée du jeudi.
Alertés, d’autres militaires ont répliqué par des coups de feu. Un assaillant touché est mort sur place. Les autres ont directement pris fuite abandonnant le corps de leur compagnon.

Dans l’après-midi du même jeudi, un autre groupe d’hommes armés des fusils a attaqué une position de péage route de Butuhe. Un agent commis à ce poste de péage a été grièvement blessé par balle. Ces assaillants ont emporté tout l’argent qui y était déjà perçu. Ce poste de péage a subi une première attaque le dimanche, affirme le chef de groupement Malio Kasereka Musanganyia.

Pendant cette attaque, les assaillants avaient ravi l’arme du policier qui y était commis.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner