Lubumbashi : marche de l’UDPS pour soutenir les consultations annoncées par Felix Tshisekedi

Les membres de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) ont organisé une marche samedi 31 octobre à Lubumbashi pour apporter leur soutien au chef de l’Etat Felix Tshisekedi et à son initiative de convoquer les concertations afin de mettre fin à la crise que vit le pays. Cependant, cette marche a été marquée par les accrochages avec les jeunes du PPRD.    

Cette marche est partie de la commune de Katuba et devait avoir pour point de chute la grand place la poste. Pour y parvenir, les marchands sont passés par les communes de Kenya et  Kamalondo.

Tout au long de ce parcours, ils ont été accompagnés par certains de leurs alliés politiques.  Ils entonnaient des chants à la gloire du président de la République, autorité morale de leur parti politique.

D’autres ne s’empêchaient pas de remettre en cause la coalition FCC-CACH, demandant à Felix Tshisekedi d’y mettre officiellement fin. 

Ceux qui sont passés sur l’avenue du 30 juin dans les environs du siège de PPRD se sont affrontés aux jeunes du parti cher au sénateur à vie Joseph Kabila. 

Les deux camps se rejettent la responsabilité. Les membres de l’UDPS accusent ceux PPRD de les avoir attaqués à coups des projectiles et parlent de cas blessures enregistrés dans leur rang. Allégations rejetées par les jeunes du PPRD, interrogés par Radio Okapi. Ces derniers pointent du doigt à leur tour les jeunes du l’UDPS. Ils en veulent pour preuve le changement d’itinéraire par certains manifestants.

Prenant la parole à la grand place de la poste au centre-ville de Lubumbashi, le président fédéral de l’UDPS/Lubumbashi, Bruno Tshibangu, a expliqué à ses membres le sens de la marche, demandant à tout le monde de se ranger derrière le chef de l’Etat pour l’aider à réussir son mandat et surtout les négociations qui pointent à l’horizon. 

 A cette occasion, il a dénoncé les affrontements et la séquestration de certains jeunes par les membres du PPRD, invitant le maire de Lubumbashi et le gouverneur de province - tous membres du PPRD - à s’investir pour que les jeunes séquestrés soient libérés. 

Les consultations, annoncées par le président de la République, devront débuter lundi 2 novembre. Le cabinet du Chef de l’Etat l’a annoncé vendredi dernier à la télévision publique, la RTNC. Selon le porte-parole de Félix Tshisekedi, qui a lu ce communiqué, l’ordre d’arrivée et de réception des personnalités et des associations est indiqué dans les invitations qui ont été remises aux concernés. 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner