La Prospérité : « RDC : les Forces armées et la PNC font bloc autour de Félix Tshisekedi ! »

Revue de presse du mercredi 2 décembre 2020

Les généraux et officiers supérieurs des FARDC et de la PNC renouvellent leur loyauté à Felix Tshisekedi. Ce mercredi, les journaux de Kinshasa commentent dans tous les sens leur déclaration.

« La grande muette se range donc derrière Tshisekedi Tshilombo. Jusque-là, si quelques doutes et suspicions auraient été entretenus, le message des Forces combattantes est clair. Elles sont derrière le commandant suprême des armées, incarnant la nation congolaise », note La Prospérité, commentant la rencontre mardi à Kinshasa entre Felix Tshisekedi et les généraux et officiers supérieurs des FARDC et de la PNC.

« …Face aux vicissitudes politiques et langagières de ce moment, rassurez-vous, Excellence Président de la République, nous allons demeurer apolitiques. Notre mission est la protection du Chef de l’Etat, la population, ainsi que leurs biens et l’intégrité du territoire national… », ont affirmé les généraux et officiers supérieurs des FARDC et de la PNC, cités par Depeche.cd. A cette occasion, ils ont renouvelé leur loyauté à Felix Tshisekedi.

C’est dire à l’éditorialiste de Forum des As que la « Grande Muette » a parle ! Par nature, elle ne parle pas. Mieux, elle a vocation à ne pas parler …politique. Elle est à la fois aphone et apolitique. Lorsqu'elle parle, prévient le quotidien, c'est un événement. Un big évent même. En terme journalistique, il y a véritablement information. Exactement comme lorsqu'un homme mord un chien. Cette "grande muette" a ouvert la bouche hier. En chœur et par cœur, explique le tabloïd, les généraux représentant le haut commandement militaire-FARDC-Police- ont tous en chœur et par cœur réaffirmé leur loyauté au Commandant suprême.

En tout cas, pas besoin d'être expert en art militaire pour faire l'exégèse de la communication des hauts gradés congolais. Car, en ce moment où le pays, s'engage dans une zone de turbulence, fait réfléchir notre confrère, le pilote a besoin du soutien de tout l'équipage. En commençant par ceux qui incarnent le mieux la violence légitime de l'Etat. Ce régalien que Félix-Tshisekedi utilise opportunément à la veille de son adresse de tous les enjeux et de tous les dangers.

Des miliciens généraux de l’armée

Un autre sujet traite dans la presse ce matin concerne l'élévation eventuelle des ex-miliciens dans l'armée. Le site internet 7sur7.cd indique que le député national Delly Sesanga est monté au créneau hier mardi 1er décembre pour fustiger l'élévation des miliciens qui se rendent dans les rangs des FARDC. Pour ce président du parti politique Envol, la reddition des miliciens ne doit plus permette l'élévation des miliciens au sein de l'armée congolaise. Dans la foulée, cet élu de Luiza dans la province du Kasaï-Central estime que c'est une manière de ne jamais espérer ni la paix, et encore moins l'ordre en RDC.

En tout cas, à en croire le site, cette position de Delly Sesanga rejoint celle de la MONUSCO. Un petit rappel des faits, oblige, mentionne le portail, la représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU en RDC, Leila Zerrougui, avait, lors d'une conférence de presse tenue le 2 septembre dernier à Kinshasa, désapprouvé la démarche tendant à intégrer les anciens rebelles dans l'armée congolaise. Pour Leila Zerrougui donc, le gouvernement de la RDC devrait plutôt se battre pour amener ces ex-miliciens à demander pardon aux populations congolaises.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner