7sur7.cd : « RDC : Le SG de l'ONU préoccupé par les tensions au sein de la coalition FCC-CACH»

Revue de presse du jeudi 3 décembre 2020.

7sur7.cd s’intéresse à la question politique et renseigne que le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, est « préoccupé » par les tensions au sein de la coalition FCC-CACH.

« Je reste préoccupé par les tensions politiques au sein de la coalition au pouvoir, qui pourraient saper la fragile stabilité politique, inverser les progrès réalisés depuis les élections de 2018 et le transfert pacifique du pouvoir qui en résulte », a écrit Antonio Guterres dans un rapport remis le lundi 30 novembre 2020 au Conseil de sécurité.

Face à ces tensions, Antonio Guterres préconise un dialogue entre le Président de la République Félix Tshisekedi et son prédécesseur Joseph Kabila afin de quitter la zone des querelles inutiles au sein de la coalition FCC-CACH, renchérit 24h.cd.

« J’appelle toutes les parties prenantes à résoudre leurs différends par le dialogue, conformément à la Constitution », a-t-il suggéré.

L’actualité, c’est aussi la diplomatie avec l’entretien téléphonique que le Président Félix Tshisekedi a eu avec son homologue français, Emmanuel Macron. A ce sujet, Actualité.cd informe que Macron dit « suivre avec intérêt et satisfaction » l’effort que fournit le Président Tshisekedi pour emmener la RDC de l’avant et exprime sa disponibilité à approcher l’Union Africaine et l’Union Européenne à œuvrer pour le développement de l’Afrique.

S’agissant de la gestion de la Covid-19, « le Président français promet d’accompagner le Gouvernement congolais à travers une expertise et une fourniture d’équipements considérables », a fait savoir la présidence, complète Cas-info.ca

Majorité parlementaire, AFDC-A : Bahati vs Nkulu

Forum des As se plonge dans l’actualité au Parlement, précisément à l’Assemblée nationale, autour de la polémique sur la majorité parlementaire. Selon le quotidien, « le vrai test, c’est aujourd’hui [jeudi 3 décembre 2020].

C’est aujourd’hui que sera mis un terme à la polémique sur le nombre de députés pro FCC et pro Fatshi (Félix-Antoine Tshisekedi), au cours de la plénière consacrée à la recevabilité du Budget au lieu de se balancer des chiffres invraisemblables dont la sommation dépasse 500, le nombre total des députés nationaux.

« On saura une bonne fois pour toute, qui est qui et qui est avec qui. Le reste n’est que spéculation pour le besoin de la cause. Et le comble de l’ironie, ce sont les fervents pourfendeurs de l’Assemblée nationale qui mènent une cour assidue aux députés prétendument nommés », écrit le journal.

En attendant de connaitre cette « vraie » majorité parlementaire, le regroupement politique AFDC-A sur qui compte les pro-Fatshi, est officiellement reconnu à Modeste. « Il remporte la bataille face à Néné Nkulu », devant la justice, peut-on lire dans les colonnes d'Actu30.cd

Sur un autre chapite, une pluie diluvienne a fait 13 et des dégâts matériels importants dans la nuit de mardi à mercredi à Mbanza-Ngungu, indique l’Agence congolaise de presse (ACP). Le média officiel précise que ces décès sont dus à l’écroulement partiel ou total des maisons dû à l’éboulement des terres consécutif à cette pluie diluvienne.

Selon l’administrateur du territoire assistant de Mbanza-Ngungu, Didier Nsimba Mabeka, sur les 13 décès, il a été dénombré 4 garçons et 3 filles d’une même famille à la cellule du Camp sénégalais, 1 père de famille et sa fille ainsi que 4 personnes également d’une même famille à la cellule Missioni au quartier Disengomoka.

A Mbanza-Ngungu, ce sont des morts dus à une catastrophe naturelle, à Beni, c’est l’insécurité qui a occasionné la mort de 1 028 personnes à Beni en 12 mois, se désole Zoom-eco.net, qui cite le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA).

Dans un courrier adressé aux ambassadeurs des Etats membres du Conseil de sécurité des Nations unies, la LUCHA appelle la Mission de l’Organisation des Nations unies pour la stabilisation en Rd Congo (MONUSCO) à éviter le statu quo sécuritaire : « MONUSCO, choisissez de ne plus faire du business as usual !»

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner