Tshopo : levée de la grève des commerçants de Kisangani

Environ une semaine après la suspension de leurs activités économiques, les commerçants de Kisangani (Tshopo) ont rouvert les magasins, boutiques et autres activités commerciales mercredi 2 décembre dans l’après-midi.  

La levée de leur grève est consécutive à un message radiodiffusé sur les antennes de la RTNC, des membres du comité directeur de l’Association des commerçants du Congo (ACC) appelant les opérateurs économiques de la ville à reprendre leurs activités, leurs revendications ayant été résolues à plus de 90 %. 

Pour les membres du comité directeur de l’ACC, les travaux de réhabilitation de la route nationale numéro 4, qui relie Kisangani (Tshopo) à l’Ituri, sont en cours. Les engins de l’Office de route sont positionnés à certains endroits, notamment aux points kilométriques 500, 279 et 76.  

Par rapport au pont basculé, les autorités ont consenti une réduction de 20 % du coût total à payer. Concernant les barrières, il n’en restera que trois à des endroits précis ; à savoir : au point kilométrique 23, à Avakubi et à Bafwasende pour la Police de circulation routière (PCR).   

Tenant compte de tous ces éléments, le comité directeur de l’ACC estime que plus de 90 % de leurs préoccupations ont trouvé satisfaction de la part des autorités provinciales et qu’il faille maintenant mettre fin à leur grève.  

Mardi dernier lors d’un entretien avec la Radio Okapi, le gouverneur de province a appelé les opérateurs économiques à reprendre leurs activités, puisque leurs revendications étaient déjà prises en compte par les autorités.  

Les commerçants de Kisangani étaient en grève pour protester contre la dégradation de la RN 4, la multiplicité des taxes ainsi que les tracasseries. Ils exigeaient également le retrait du pont bascule.  

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner