RDC : le FCC prend acte de la décision de Félix Tshisekedi de mettre fin à la coalition

Dans une déclaration publiée lundi 7 décembre à Kinshasa, la conférence des présidents du Front commun pour le Congo (FCC) a pris « acte de la décision du président de la République de mettre fin a la coalition, avec les conséquences qui s’imposent pour le CACH. » La plateforme de l’ex-président Joseph Kabila réagissait ainsi au discours prononcé la veille par Felix Tshisekedi, dans lequel il a annoncé la nomination d’un informateur pour dégager une nouvelle majorité parlementaire.

« Le FCC ne sentant pas nullement concerné par les annonces inconstitutionnelles du Chef de l’Etat, les rejette en bloc. Il assure son ferme soutien au Premier ministre et à son gouvernement ainsi qu’aux bureaux de l’Assemblée nationale et du Senat », indique le document lu par Néhémie Mwilanya, coordonnateur du FCC.

Il dénonce la « crise institutionnelle que tente de créer artificiellement le président de la République. » La plateforme politique appelle alors « la population à rester mobilisée contre la tentative en cours de hold-up de sa volonté souverainement exprimée dans les urnes en confiant la majorité parlementaire au FCC. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner