Leila Zerrougui : « Il appartient aux Congolais de décider de la façon de gérer leurs institutions »

La cheffe de la MONUSCO, Mme Leila Zerrougui a estimé, en ce qui concerne le changement au niveau de l'Assemblée  nationale,  qu'il appartient  aux  Congolais de décider  de la façon de gérer  leurs institutions.

La seule chose qui nous préoccupe,  a-t-elle  dit, est de s'assurer que cette situation  ne perdure  pas.

Elle l’a dit ce mercredi 9 décembre, à l’issue de sa rencontre avec le Président Félix Tshisekedi à Kinshasa.

Elle a émis les vœux de voir la situation politique actuelle se stabiliser.

« Les deux partenaires ne sont pas des ennemis mais des adversaires ; la violence doit être bannie », a déclaré  la patronne de la MONUSCO.

Mme Leila Zerrougui a  aussi fait savoir au chef de l'Etat la décision  du Conseil de sécurité de l'ONU de renouveler  le mandat de  la MONUSCO avant le 20 décembre courant.

Leur échange a aussi tourné  autour du nouveau format des effectifs  des casques bleus de la MONUSCO.

La représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies en RDC a  rappelé   les défis  majeurs qui attendent  la RDC notamment  la gestion  de la pandémie  de Covid- 19.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner