RDC : 9 morts lors des affrontements entre l’armée et la milice FPIC à Komanda

Neuf personnes (huit éléments de la FPIC et un militaire des FARDC) sont mortes, lors des affrontements qui ont opposé mercredi 16 décembre l’armée et la milice de la Force patriotique et intégrationniste de l’Ituri (FPI), dans un quartier périphérique de Komanda, situé à 75 Kilomètres, au sud de Bunia dans le territoire d’Irumu. Selon le porte-parole des FARDC en Ituri, les forces loyalistes ont réussi à faire échec à ces miliciens qui voulaient s’emparer de cette cité. Ces combats ont paralysé toutes les activités mercredi à Komanda. 

Selon des sources locales, c’est en début d’après-midi de mercredi que le calme est revenu à Komanda-centre, après l’attaque survenue très tôt dans la matinée des hommes armés identifiés aux éléments de la FPIC au quartier Base. 

Ces sources affirment que ces rebelles ont d’abord incendié des maisons à Tindo à environ cinq Kilomètres du chef-lieu de la chefferie de Basili, avant de s’introduire au quartier Base de Komanda. 

Les FARDC ont directement réagi à cette incursion. Selon le porte-parole de l’armée en Ituri, les forces loyalistes ont réussi à neutraliser huit miliciens du groupe armé FPIC au cours de ces combats, qui ont duré une demi-journée. Un militaire des FARDC a également perdu la vie dans ces combats et un autre blessé. Ce dernier a été évacué mercredi en fin d’après-midi à bord d’un hélicoptère de la MONUSCO de Komanda à Bunia pour des soins appropriés. 

Les activités commerciales, qui ont été paralysées pendant la journée, ont repris en milieu d’après-midi, ainsi que le trafic entre Bunia et Beni. 

L’armée appelle la population à la vigilance en cette période de fêtes de fin d’année, où les groupes armés veulent perturber la quiétude des habitants sur l’axe Komanda-Luna. 

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner