Jean-Pierre Lacroix réaffirme la disponibilité de la Monusco d’appuyer les actions et priorités des autorités de la RDC

L’hôte du gouvernement congolais s’est entretenu avec le Président Félix Antoine Tshisekedi. C’était mardi dernier et avant, Jean-Pierre Lacroix avait reçu au quartier général de la Monusco à Kinshasa quelques leaders politiques et quelques acteurs de la société civile, des confessions religieuses et des organisations féminines. Après Kinshasa, le Numéro 2 des Nations unies s’était rendu dans l’Est du pays, notamment à Goma au Nord-Kivu et à Bunia en Ituri. A cette étape, le Secrétaire général adjoint a réaffirmé la disponibilité de l’Organisation mondiale, à travers la Monusco, d’appuyer les actions et priorités des autorités congolaises, nationales et locales, notamment sur des questions de sécurité.

Décryptage

‘’Nous devons faire confiance aux chercheurs qui  mettent au point des vaccins contre le covid 19’’, a déclaré en substance le professeur Kayembe, ancien doyen de la faculté de médecine de l’Unikin et membre du Comite multisectoriel de riposte covid 19, charge de la prise en charge des malades de cette pandémie. Le professeur Kayembe intervenait lundi dernier à l’atelier sur les résultats des activités de la lutte contre le coronavirus, organisé par Initiative présidentielle dans le cadre du Programme Impact Malaria. Le professeur Kayembe a accepté de répondre a nos questions.

Brèves

*En plus bref, plus de 2000 réfugiés centrafricains des camps de Mole et de Boyabu dans le Sud-Ubangi rapatriés en toute sécurité et dignité. La nouvelle vient de la Sous-Délégation du HCR Gbadolite, nous sommes dans la province du Nord-Ubangi. Le dernier convoi de rapatriés en provenance du camp de Boyabu, selon la source, a accosté mercredi le 15 décembre au port de Mongoumba, dans la préfecture de Lobaye, en Centrafrique. Il avait à bord 238 passagers. Au terme de l’accord tripartite HCR-RDC et RCA, 5 194 réfugiés centrafricains ont déjà été rapatriés dont plus de 3 000 en 2019.

**Autre nouvelle, l’Unesco exhorte la RDC à promouvoir l’inclusion dans l’éducation face la pandémie de coronavirus, selon l’Agence congolaise de presse (ACP), citant le rapport mondial de suivi sur l’éducation. Ce rapport renseigne que 40% des pays les plus pauvres n’ont pas réussi à soutenir les apprenants à risque pendant les périodes de fermeture des écoles, rapporte l’agence de presse nationale. En RDC, 62% des élèves des familles riches terminent l’enseignement primaire contre seulement 49% des familles pauvres, déplore l’Unesco dans le même rapport. D’où son appel au gouvernement congolais à poursuivre les politiques d’inclusion concentrées sur les laissés-pour compte afin de favoriser une société plus résiliente et plus égalitaire.

***Enfin, en rapport avec les tueries de Beni, le Conseil urbain de la jeunesse de cette ville souhaite que le prochain mandat de la Monusco soit renforcé dans son volet protection des civils. Un souhait émis au cours d’un échange mardi dernier entre ce comité et des responsables locaux de la mission onusienne, dans le cadre d’un dialogue social sur le défi sécuritaire de la région caractérisé par des actes terroristes des combattants ADF.

Invité

L’invité du Magazine de ce jour est Freddy Nkosi, directeur de l’ONG internationale *Village Reach*. Cette organisation œuvre dans le secteur de la santé et dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, elle vient de mettre en ligne un dispositif d’information et d’échange sur la plateforme Watsh App. Quel est son mode de fonctionnement ? Quel est l’objectif visé et pour quel public ? Notre invité répond à ces questions dans cet entretien avec Jean-Pierre Elali Ikoko

Nouvelle province

Rendons-nous maintenant à Butembo, au Nord-Kivu où s’est tenu dernièrement une rencontre entre différentes sections de la Monusco Beni-Butembo-Lubero et les autorités locales ainsi que des organisations de la société civile locale. Objectif de la rencontre : mettre en place des mécanismes de protection des populations locales. Suivez plutôt, à ce propos, le dossier de Sekombi Katondolo.

Agenda

La semaine qui commence c’est la semaine des fêtes de fin d’année, notamment la fête de Nativité pour le monde chrétien, le 25 décembre. Et face au risque d’une nouvelle vague de Covid-19, l’OMS préconise un Noël masqué.

Bonne ecoute

/sites/default/files/2020-12/20122020-p-f-mag_un-00_web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner