Dissensions au sein du Front commun pour le Congo

Après la déchéance du bureau Mabunda à l’Assemblée nationale et une vague des défections au sein du FCC, vient le tour des dissensions à l’interne. Certains regroupements politiques, qui restent fidèle à Joseph Kabila au sein du FCC, exigent en revanche le changement de la coordination nationale de cette plateforme. Il s’agit notamment de l’ANADEC d’Agée Matembo, qui annonce la création d’un courant politique, « le FCC-progressiste » et de l’AFDC-A de Steve Mbikayi, qui appelle à des discutions à l’interne afin de tirer les conséquences de l’échec du FCC. ​  

-Quelle analyse faire de ces différentes prises de position au sein du FCC en ce moment ? 

-Faut-il y voir un début de la fin de ce regroupement ou simplement l'expression de la démocratie agissante ? 

Invités :

-Steve Mbikayi, Ministre des Actions humanitaires et solidarité nationale. Il est président national du Parti travailliste et cadre du regroupement politique AFDC-A, membre du FCC. Il propose des discutions à l’interne afin de tirer les conséquences de l’échec du FCC.

-Me Ferdinand Kambere, Secrétaire permanent adjoint du PPRD, parti membre du Front commun pour le Congo (FCC).

-Professeur Jeef Mudimbi, Professeur à la Faculté des sciences sociales, département des sciences politiques et administratives de l’Université de Lubumbashi.

 

/sites/default/files/2020-12/22122020-p-f-dialogueentrecongolais-00_site.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner