Lutte contre l’insécurité à Kananga : deux policiers et un Tanzanien suspects aux arrêts

A Kananga dans la province du Kasaï-Central, trois personnes suspectes sont tombées, ce dimanche 27 décembre, dans le filet de la police nationale. Il s’agit de deux policiers en tenue civile avec une arme à feu et d’un sujet tanzanien, sans document.

Les éléments de la police nationale ont réussi ce coup de filet au parking Ilunga-Tshimbangu, après que ces trois suspects ont été dénoncés par la population. 

Ces deux policiers en tenue civile et leur accompagnateur tanzanien avaient déjà pris place à bord d’un camion qui se rendait à Tshikapa. Ils ont été démasqués lors du contrôle de tous les passagers.

Les deux policiers ont exhibé une feuille de route non explicitée. Et leur accompagnateur qui parlait en swahili n’avait aucun document sur lui. Les agents du parking ont fait appel aux agents de l’ordre qui ont décidé de fouiller leurs sacs.

C’est alors qu’ils ont découvert une arme à feu dépiécée et des tenues de la police dans leur sac. L’un de ces policiers dit provenir du Groupe Mobile d’intervention de Lubumbashi et l’autre de celui de Kasumbalesa.

Au cours de leur audition, les deux policiers ont affirmé également se rendre à Kikwit pour des soins. Et le sujet tanzanien, lui, affirme être en partance pour Kinshasa à la recherche de son frère alors qu’il n’a pas d’adresse de la personne qu’il recherche.

Ces trois suspects sont encore gardés au cachot de la police d’investigation. Et, les autorités de la police urbaine ont ainsi demandé à la population de redoubler la vigilance, en cette période de fêtes de fin d’année, en dénonçant tous les suspects. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner