RDC : le gouvernement appelé à déclarer Beni zone sinistrée

« Le gouvernement est appelé à compatir avec la population de Beni d’une manière appropriée », estime  Saidi Balikwisha, élu provincial du territoire de Beni, qui a décidé de s’implanter dans le secteur de Rwenzori où les tueries ont été enregistrées les deux dernières semaines de l’année 2020.

Pour le député Saidi Balikwisha, tenant compte de la misère de la population de cette région de Beni, « le gouvernement devrait la déclarer zone sinistrée ».

« La meilleure façon de compatir avec la population de Beni, donc de la chefferie de Bashu, du secteur de Rwenzori, du secteur Beni-Mbau et de la chefferie de Watalinga serait de reconnaître ce territoire comme étant une zone sinistrée. Comme ça, là, on va connaître les allègements fiscaux et on va les épargner du paiement des taxes, droits, impôts et redevances », argumente le député Saidi Balikwisha.

Il ajoute :

« Et je crois qu’avec ça le gouvernement aurait déjà compati avec la population. Mais, avec la misère que je suis en train de constater à Mutwanga, à Nzenga, à Bulongo, à Lume, à Bashu, dire que L’Etat va continuer à recouvrer ses droits sur ces populations qui sont meurtries, je crois que ça ne sera pas une bonne stratégie. Raison pour laquelle dans le premier volet, j’ai demandé à ce que le Président de la république, qui est le commandant suprême, voit comment prendre en mains cette situation de Beni. »

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner