RDC : les FARDC lancent la traque des Maï-Maï Buhirwa dans les moyens plateaux de Lemera

Des opérations militaires ont été lancées contre les miliciens Maï-Maï Buhirwa coalisés aux rebelles burundais du FNL dans les moyens plateaux de Lemera, dans le territoire d’Uvira, au Sud Kivu. Ces opérations débutées le weekend dernier se sont poursuivies le mardi par des fouilles systématiques dans les habitations à Lemera et ses environs, notamment dans la forêt de Kanigo, Nyamutiri, Kanere, Kibungu, Rudaga, Katungulwe.  

Le mardi 12 janvier, les FARDC continuaient de poursuivre les assaillants dont certains ont fui vers Kanga et Rugeje, à l’Ouest, sur les montagnes surplombant Sange.  

Des tirs intenses et des explosions de bombes étaient entendus depuis le matin à Businga, à Munyota/Bulaga, à Rudaga et Kabumenge, dans les moyens plateaux de Lemera. Des sources locales affirment que des paysans qui se rendaient aux champs et au marché sont rentrés précipitamment chez eux, paniqués.  

Les commandos du 341e bataillon des FARDC mènent ces opérations contre les Maï-Maï Buhirwa coalisés aux rebelles burundais du FNL. Les FARDC ont arrêté plusieurs suspects travaillant de mèche avec les assaillants à Lemera et les ont conduits vers Luvungi.   

Deux soldats loyalistes ont été tués et deux autres grièvement blessés dans ces affrontements, signalent des sources sécuritaires. Le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 Sud, le capitaine Dieudonné Kasereka, contacté confirme ces combats sans donner les détails.  

Ces affrontements surviennent après une incursion jeudi dernier des Maï-Maï Buhirwa au village de Businga/Ndolera, dans le groupement d’Itara-Luvungi. Ces miliciens avaient attaqué la résidence d'une vieille femme avant de l’abattre. La victime, identifiée comme la mère d’un chef de la défense locale de Businga, avait été ciblée en représailles à l'arrestation d'un combattant Maï-Maï par les FARDC. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner