RDC: décès de l’auditeur général de l’armée, lieutenant général Tim Mukunto

L’auditeur général des FARDC est décédé ce vendredi en Afrique du Sud. Selon une source du parquet militaire, le lieutenant général Tim Mukunto avait contracté le Coronavirus.

Le général Mukunto a été nommé auditeur général de l’armée en 2018, avant d’être reconduit à ce poste en février 2020 par le président Tshisekedi.

Avant d’accéder aux fonctions d’auditeur général, il a été premier avocat général des FARDC. C’est pendant qu’il occupait ce poste qu’il a soutenu l’accusation dans les procès des ADF à Beni.

Nommé auditeur général, le général Mukunto s'était personnellement occupé de l'accusation dans le procès des présumés meurtriers des experts de l'ONU au Kasaï. Il effectuait régulièrement des séjours à Kananga où il a représenté le ministère public lors de nombreuses audiences devant le tribunal et la Cour militaire.

Au cours d'une interview accordée à Radio Okapi en avril 2019, le général Tim Mukunto avait promis aux familles de Zaida Catalan et Michael Sharp «la mobilisation, la mise en œuvre de tous les moyens humains, techniques pour que le voile soit levé sur le drame».

Il avait également promis que le dossier des quatre accompagnateurs congolais serait également envoyé devant les juges.

Le lieutenant général Mukunto était également professeur d’université. Il a notamment enseigné le droit pénal militaire à plusieurs générations d’étudiants de la faculté de droit de l’Université de Kinshasa.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner