Grands Lacs : le général angolais José Rui Miranda, nouveau commandant du Mécanisme conjoint de vérification

Le Mécanisme conjoint de vérification (MCVE) de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs - Elargie à la MONUSCO - a un nouveau commandant. Il s’agit du général angolais José Rui Miranda, qui remplace à ce poste le colonel Leon Mahoungou du Congo-Brazzaville. La cérémonie de passation de commandement s’est déroulée ce lundi 25 janvier à Goma (Nord-Kivu). 

Après sa longue expérience au sein du MCVE, qu’il a intégrée depuis 2012 avant d’en être confirmé commandant en chef depuis 2018, le colonel José Mahoungou dit se réjouir de l’évolution de la situation dans l’est de la RDC, en dépit de l’existence de nombreux défis :

« La capacité opérationnelle des groupes armés a été réduite considérablement, grâce aux opérations militaires conduites efficacement par les FARDC avec l’appui logistique de la MONUSCO. Aujourd’hui, le MCVE peut se permettre d’exprimer un sentiment de fierté, car son rôle dans le processus de pacification de notre région est devenu de plus en plus pertinent. Toutefois, les défis pour le MCVE demeurent nombreux. »

Le chef d’Etat-major général de l’armée angolaise et Président en exercice du comité des chefs d’Etat-majors de la CIRGL, général de l’Armé Egidio Santos, a supervisé la cérémonie de passation de commandement. Il estime pour sa part que le commandant entrant saura faire face aux défis et contribuera à assurer le succès du mandat du MCVE :

« Notre officier va aider à maintenir la paix et la stabilité, selon les orientations des Nations unies et l’Union africaine »

Le Mécanisme conjoint de vérification Elargi avait été institué en 2012 par le sommet des chefs d’Etat membres de la CIRGL pour veiller à la stabilité et inviolabilité des frontières, surtout entre la RDC et ses voisins de l’Est.   

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner