L’Avenir : « Modeste Bahati : Mission accomplie »

Revue de presse du Vendredi 29 janvier 2020

Nommé le 1er janvier 2021 en vue d’identifier une nouvelle coalition majoritaire à la chambre basse du Parlement, l’Informateur Modeste Bahati Lukwebo a bouclé son travail, rapporte L’Avenir.

Selon le journal, il a remis son rapport jeudi 28 janvier au Président de la République, Félix Tshisekedi.

« Il a plu au Président de la République de nous désigner comme informateur, en vue d’identifier une majorité au sein du parlement. Ce jour, je suis heureux de vous informer que l’Informateur et l’équipe du panel qui l’accompagne ont terminé le travail et viennent solennellement remettre le rapport au Président de la République », a indiqué Modeste Bahati dans les propos rapportés par le quotidien.

Ce rapport comprend une liste de 391 députés nationaux issus de 24 regroupements politiques et 1 député indépendant élu de la circonscription électorale de Bafwasende, tous réunis au sein de l’Union sacrée de la nation, détaille l’Agence congolaise de presse

«J’ai identifié la majorité. C’est fait», a déclaré Bahati Lukwebo, ajoute l’ACP.

Recevant ledit rapport, révèle Forum des As, le chef de l'État a félicité l'Informateur Bahati Lukwebo et toute son équipe pour avoir abattu un travail aussi laborieux en un temps record. Il a, sur un ton ferme, affirmé qu'il est temps de se mettre vite au travail.

« Nos remerciements et félicitations à toute l'équipe. Vous avez été d'une efficacité et d'une rapidité remarquables. La nation vous sera reconnaissante. On doit se mettre vite au travail, servir le peuple et répondre tant soit peu, à ses besoins », a exhorté Félix Tshisekedi, conclut le tabloïd.

Modeste Bahati a émis le vœu que le prochain gouvernement soit réduit en nombre, ajoute pour sa part 7sur7.cd.

«  Ce que j'ai retenu également de ceux qui ont été consultés, ce que tout le monde demande qu'on puisse réduire la taille du gouvernement. On estime qu'un gouvernement de 65 membres c'est éléphantesque en ce moment où les ressources sont très limitées. Il faut effectivement avoir une équipe réduite qui se mettra directement au travail », a déclaré Modeste Bahati, conclut le site web.

Selon l’informateur, plus rien n’empêche le président de la République de procéder à la nomination d’un Premier ministre au sein de la nouvelle coalition majoritaire, fait remarquer Mediacongo.net.

Après la présentation de son rapport, Modeste Bahati a déclaré officiellement la fin de sa mission, conclut le portail.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner