Kongo-Central : inhumation de 15 adeptes de Bundu dia Mayala tués dans des accrochages avec la police

 

Les quinze adeptes du mouvement politico-religieux Bundu dia Mayala de Ne muanda Nsemi, tués lors d'une altercation avec les éléments de la police dans la nuit du 21 au 22 avril dernier et gardés à la morgue de l'hôpital IME /Kimpese, ont été inhumés samedi 30 janvier au kilomètre 05, dans le territoire de Songololo (Congo-Central)

La cérémonie de mise en terre, qui s'est déroulée en présence de plusieurs autorités dont le gouverneur Atou Matubuana, a eu lieu grâce aux cotisations de tous les membres de ce mouvement, avec l'accompagnement du ministre des droits humains, du gouvernement provincial et du député national Nelly Muinga, élue de Songololo. 

A l'issue de cette triste cérémonie, Ne Mpuna Nsosani, vice-président national du mouvement bundu dia Mayala, a indiqué que ces adeptes tués sont des martyrs du combat pour un Etat de droit. 

Il plaide ainsi pour que justice soit faite pour ces victimes.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner