Meurtre des experts de l’ONU au Kasaï : les mèches de cheveux retrouvées sur Vincent Manga appartiennent à Zaida Catalan

Les mèches de cheveux retrouvées dans les effets de Vincent Manga lors de son arrestation sont celles de Zaida Catalan. C’est que révèle un rapport d’expertise présenté ce mardi par le ministère public lors d’une audience du procès des présumés meurtriers des deux experts de l’ONU devant la Cour militaire de l’ex-Kasaï-Occidental.

La justice congolaise avait envoyé en 2018 au FBI (Le Federal Bureau of Investigation, principal service fédéral de police judiciaire et un service de renseignement intérieur des Etats-Unis) plusieurs pièces de ce dossier pour une expertise.

A (re)Lire: Procès meurtre experts UN : le tribunal autorise l’analyse ADN sur les objets saisis auprès des prévenus

Parmi les pièces du dossier envoyées au FBI, il y avait notamment des mèches de cheveux et un carnet retrouvé dans les effets de Vincent Manga lors de son arrestation.

C’est un institut suédois qui a effectué les analyses sur ces deux pièces du dossier sur demande du FBI.

Au cours de l’audience de ce mardi, le ministère public révèle que les résultats de ces analyses indiquent que ces mèches de cheveux appartiennent bien à Zaida Catalan, l’un des deux experts de l’ONU tués en mars 2017 au Kasaï.

En ce qui concerne le carnet, l’écriture raturée qui y figure sur les premières pages est bien celle de Zaida Catalan, indique le même rapport. L’écriture a été comparée avec celle figurant dans d’autres documents écrits par l’expert onusien.

Le ministère public révèle avoir lui aussi fait le même exercice en ayant pris pour modèle une fiche remplie par Zaida Catalan dans l’hôtel où lui et son collègue Michael Sharp ont séjourné à Kananga. Le général Muwau dit avoir fait le même constat : c’est la même écriture.

Vincent Manga a toujours nié avoir pris ce carnet entre les mains de Zaida Catalan. Le prévenu soutient avoir acheté le carnet entre les mains d’un milicien qui y avait consigné des formules pour élaborer des fétiches.

Au sujet des mèches de cheveux, Manga avait relaté en octobre dernier devant la Cour militaire que c’est Jean Bosco Mukanda qui les lui avait remises en présence de "Trésor Mputu" au mois de mai 2017.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner