Affaire Chebeya : un crime d'État planifié et ciblé, selon les ONG et mouvements citoyens


L'assassinat de Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, est un crime d'État planifié et ciblé. Telle est la déclaration des ONG des droits de l'homme et mouvements citoyens ce mercredi 10 février à Kinshasa.
Au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi 10 février, ces organisations ont demandé aux instances judiciaires et aux autorités du pays pour obtenir l'arrestation du général John Numbi, la réouverture du procès Chebeya, la sécurisation de la résidence de John Numbi ainsi que celle du général Jadjidja où serait enterré le corps de Fidèle Bazana.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner