Kwilu : La nouvelle société civile congolaise plaide pour la dotation en armes de la PNC


La nouvelle société civile congolaise plaide pour que le gouvernement puisse doter la police nationale congolaise (PNC) de Kwilu des armes.

Dans un entretien accordé mercredi 17 fevrier à Radio Okapi, le point focal de cette structure, Ferdinand Tarita, indique que sa demande fait suite au constat selon lequel les policiers n’interviennent pas rapidement lors des crimes qui s’opèrent dans la ville de Bandundu, faute d’armes.  

Face à la criminalité grandissante, Ferdinand Tarita parle notamment des vols à mains armées où les malfrats opèrent librement en pleine ville, sans qu’ils ne soient inquiétés par la police dont les bureaux se trouvent juste à quelques mètres du lieu de crime.  

« La police nationale n’a pas l’armement qu’il faut pour sécuriser la population, c’est ainsi que vous voyez, par ci par là, les vols d’argent dans la résidence des paisibles citoyens, des biens matériels. On emporte comme ça, sans que la police ne soit à mesure de pouvoir faire le travail correctement. Vous trouverez une vingtaine des policiers avec deux armes. Il faudra que maintenant que nos autorités s’adressent à leur hiérarchie pour que notre milieu notre province du Kwilu soit dotée d’armement qu’il faut et de militions de la police. On ne peut pas donner à quelqu’un un champ sans machette, ni hache, il ne saura pas faire le travail », se lamente Ferdinand Tarita qui invite également la population du Kwilu à la vigilance.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner