Ituri : 23 civils kidnappés par les ADF relâchés

Vingt-trois civils kidnappés la semaine dernière par les rebelles ougandais des ADF dans le village Ndalya en chefferie de Walese Vonkutu dans le territoire d’Irumu ont été relâchés vendredi 19 février par leurs ravisseurs. Ces personnes ont été enlevées par ces rebelles lors d’une incursion qui a couté la vie à une dizaine de civils, le 14 février dans ce village.

Parmi ces otages, il y a des femmes, des hommes ainsi que cinq enfants dont l’âge varie entre deux et cinq ans. Ces enfants se sont séparés de leurs parents qui demeurent à ces jours introuvables, une semaine après l’incursion de ces rebelles des ADF, déclarent des sources locales.

Les otages ont affirmé avoir subi des travaux forcés en transportant des butins de guerre, rapporte le coordonnateur de l’ONG Convention pour le respect de droits de l’Homme (CRDH), Christophe Munyanderu.

Cette ONG plaide pour une aide à ces personnes dépourvues de toute assistance humanitaire.

Cette attaque avait occasionné un déplacement massif de la population qui a afflué dans les régions voisines. Plusieurs autres dégâts collatéraux ont été enregistrés au cours de cette attaque notamment l’incendie des églises et certains dépôts pharmaceutiques.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner