Ituri : 11 personnes tuées à Babelebe par des miliciens FPIC


Onze personnes ont été tuées et une dizaine de maisons incendiées lors d’une incursion mardi 23 février d’un groupe des miliciens de la Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC), dans le village Mugangu, chefferie de Babelebe, dans le territoire d’Irumu (Ituri). 

C’est en début d’après-midi de mardi que ces miliciens munis de fusils et d’armes blanches ont pris d’assaut cette zone située à une vingtaine de kilomètres de la ville de Bunia, rapporte la société civile du coin.
Ils ont ouvert le feu sur la population locale.  Sept personnes dont trois enfants et deux femmes ainsi qu’un chef de localité sont morts sur place. Leurs corps ont été ensuite découpés à l’aide des machettes, affirment certains témoins.
Des sources sécuritaires dans la zone renseignent que quatre autres corps mutilés de trois femmes et un enfant ont été découverts après le retrait de ces hommes dans cette localité.  

Ces miliciens ont également incendiés 19 maisons, rapporte la société civile de Shari, un village proche.  

Certains habitants ont été pris en otage par ces hommes armés, ajoute la société civile. Parmi eux, il y a des filles mineures et des adultes qui ont été emmenés en brousse vers Kunda.  

Cette attaque a entrainé le déplacement de population qui a fui dans les entités voisines. Les notables et les acteurs de la société civile plaident pour le lancement des opérations de traque de ces miliciens qui déstabilise cette région.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner