Nord-Kivu : l’installation des points de contrôle et prévention contre Ebola se fait progressivement dans la région de Butembo-Lubero


L’installation des points de contrôle et prévention contre Ebola se fait progressivement dans la région de Butembo-Lubero. C’est le ministre provincial de la santé du Nord-Kivu qui l’a dit mercredi 24 février à Radio Okapi à Butembo, en réaction à l’inquiétude émise par les acteurs de la société civile.

La zone de santé de Biena située dans la partie Nord-Ouest du territoire de Lubero est jusque-là considérée comme foyer de la 12ème épidémie d’Ebola qui sévit dans la région. Parmi les cas déjà enregistrés depuis le début de l’épidémie, le plus grand nombre est venu de cette zone de santé. Cette dernière est connectée à la ville de Butembo à partir de deux axes principaux. Il s’agit de l’axe Butembo-Mangurejipa et Butembo-Butuhe. Cependant, depuis la déclaration de l’épidémie, aucune disposition de contrôle et prévention de la propagation de la maladie n’a été installée à ces différents points, s’inquiètent des acteurs de la société civile du secteur de Bapere.

Les habitants se déplacent donc librement sans aucune précaution de contrôle de leur état de santé, rapportent nos sources dans la zone. Conscient de la situation, le ministre Provincial de la santé du Nord-Kivu, Dr Nzanzu Salita affirme que l’installation des points de contrôle et prévention contre Ebola se fait de manière progressive.

Pour lui, la première étape était de placer ces dispositifs à l’entrée Nord de la ville pour contrôler le mouvement de la population entre Butembo-Beni et Bunia en Ituri, et à la sortie Sud de la ville pour veiller au mouvement de la population entre Butembo-Lubero et Goma :
« La cartographie a déjà été faite par nos équipes et d’ici-là un point de contrôle sera à Bulindi, un autre sera à Musingiri. On va mettre un autre point de contrôle à Cugeki, donc sur la route de Kyondo, et voilà déjà Kangote est déjà opérationnel et Kyambogho. On fonctionne depuis le début de la semaine passée. Depuis que l’épidémie d’Ebola a été déclarée, nous avons 8 cas confirmés dont 4 sont déjà décédés et nous suivons actuellement 4 malades au CTE (Centre de Traitement d’Ebola) et tous évoluent bien ».

Un huitième cas d’Ebola a été enregistré dans la zone de santé de Biena au début de cette semaine. Jusque-là, quatre malades ont succombé, et les autres sont sous une prise en charge médicale à Butembo et Masoya dans la zone de santé de Biena

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner