Le Forum national de la jeunesse fait la restitution de sa participation au 34e sommet de l’Union africaine

Le Forum national de la jeunesse (FNJ) a fait la restitution, jeudi 25 février, de sa participation au 34e sommet de l’Union africaine, qui a vu le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, être porté à la tête de cette organisation. Dans son exposé sur les conclusions de ce sommet, Patrick Katengo, qui a conduit une délégation des leaders de la jeunesse  congolaise a appelé les jeunes congolais « à accompagner le Président de la République d’une manière prestigieuse », pour la réussite de son mandat.

« C’est notre pays qui est sous les phares au niveau international. Il fallait voir quelles sont les propositions à déposer auprès du Panel qui accompagne le Chef de l’Etat », a affirmé M. Katengo, président national du FNJ.

Lors de cette restitution, il a aussi été question de prendre position par rapport aux questions de l’heure, entre autres le gouvernement de l’Union sacrée pour la nation, a-t-il ajouté.

Selon lui, les jeunes appuient « le jeune » Premier ministre, Sama Lukonde, appelé à matérialiser la vision du Chef de l’Etat à travers un programme ambitieux qui touche essentiellement aux questions des jeunes en RDC.

Autonomisation

M. Patrick Katengo indique la démarche du FNJ est centrée sur l’entreprenariat de la jeunesse, avec des fonds d’appui aux jeunes.

« Ce sont eux qui vont aider le secteur public à résorber le chômage. Nous faisons partie des leaders qui circulent à travers la RDC. Nous connaissons réellement les véritables problèmes de la jeunesse. Nous devons les porter au plus haut sommet pour que les jeunes soient autonomes », a souhaité le président national du FNJ.

Vous pouvez suivre l’intégralité de la déclaration de M. Patrick Katengo dans cet extrait sonore :

Son

Un échange entre jeunes et dirigeants du pays présents au déjeuner de restitution a eu lieu. Le Conseil national de la Jeunesse, a aussi pris part à cette rencontre. Il a été représenté par sa vice-présidente Me Lilianne Lelo.

Plusieurs intervenants ont exposé, le cas du professeur Jacques Ndjoli, député national et le Président du réseau des jeunes parlementaires.

Le Chef de l'Etat a été représenté par sa conseillère en charge des questions des jeunes, Chantal Yelo Mulop.

Des diplômes de mérite ont été octroyés à certaines personnalités et quelques leaders des jeunes, en guise d'encouragement. Le FNJ est constitué de mouvements associatifs et des partis politiques.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner