Lutte contre le terrorisme au Nord-Kivu : humanitaires et autorités provinciales promettent de renforcer leur collaboration

La communauté humanitaire basée dans la ville de Goma au Nord-Kivu et les autorités provinciales promettent de renforcer leur collaboration en vue de vaincre le terrorisme et l’insécurité qui règne dans leurs zones d’intervention. Ce compromis a été trouvé, vendredi 26 février, en présence du Conseiller principal du Chef de l’Etat en matière diplomatique, Christian Bushiri Ongala.

Cette collaboration devra se faire dans le respect strict des normes. Les humanitaires sont aussi appelés à informer les autorités provinciales sur toutes les activités et mouvements des organisations humanitaires à l’intérieur de la province.

« Nous revendiquons cette collaboration étroite qui va nous aider à contribuer efficacement à vaincre le terrorisme qui se vit à l’Est du pays, voilà pourquoi nous avons demandé au cours de cette réunion que les humanitaires nous donne la traçabilité de leurs activités, ils informent le gouvernorat de leur déplacement, nous sommes dans une zone difficile et conflictuelle, la sécurité ne doit être relâchée… », a déclaré Christian Bushiri Ongala.

Toutes ces mesures ont été prises après l’attaque du convoi du Programme alimentaire mondial (PAM), dans lequel se trouvait l’ambassadeur italien Luca Attanasio. Son garde du corps et le chauffeur congolais, employé du PAM a aussi été tué.

Pour le coordonnateur humanitaire adjoint, Diego Zorilla, cette attaque de lundi dernier rappelle les conditions difficiles des humanitaires dans la région, d’où la nécessité de collaborer étroitement.

« Nous travaillons dans un état souverain, nous sommes bien sûr tenus à respecter les lois et les règles de la République, nous avons un excellent contact avec le gouverneur et nous remercions beaucoup tous les efforts qui sont déployés par le Congo pour essayer de sécuriser les conditions d’abord pour le congolais et aussi pour les humanitaires », a-t-il indiqué.

L’attaque du convoi du PAM a eu lieu, près de Kibumba, en territoire de Nyiragongo. Une région du Parc national des Virunga, réputée pour des attaque et kidnapping des groupes armés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner