Ituri : plus de 210 cas de décès maternels enregistrés en 2020


Plus de deux cent dix cas de décès maternels sont enregistrés depuis 2020. Ces chiffres ont été avancés samedi 27 février par la présidente de l’association des sages-femmes en Ituri, Buma Reta, lors de la formation sur le renforcement des capacités de la conduite d’une grossesse à Bunia. Elle indique que pour 2021, 32 cas ont été recensés pour les deux premiers mois. 

Pour réduire la mortalité maternelle, le fond de Nations Unies pour la population (FNUAP) a organisé une formation à l’intention de 36 sages-femmes de différentes zones de santé de l’Ituri et de la Tshopo. 

Au cours de la cérémonie de clôture de cet atelier, le représentant de cette agence onusienne, Joseph Nakikulila, a exhorté ces prestataires sanitaires sur l’amélioration de la prestation de la sage-femme en vue de réduire le taux de complication de la grossesse en situation d’urgence. 

« Là où vous êtes affecté, faites en sorte qu’il n’y ait pas de décès maternel, qu’il n’y est pas de cas de femmes qui manquent des soins maternels au moment voulu, faites en sorte que quand une femme a besoin de vous, que vous soyez là, soyez des sages-femmes modèles », a conseillé Joseph Nakikulila, responsable de UNFPA en Ituri. 

La présidente de l’association des sages-femmes en Ituri, Buma Reta, renseigne que des défis sont encore énormes : 

« La sage-femme ne se retrouve pas dans sa place. Nous retrouvons dans de nombreuses maternités des infirmiers qui n’ont pas les compétences pour la pratique des sages-femmes. Mais la sage-femme se retrouve à la pharmacie, au laboratoire. Et si nous continuons ainsi quel sera le sort de nos pauvres mamans » ? 

Elle a également fait part des nombreuses structures sanitaires qui ne disposent pas d'équipements adéquats pour une meilleure prise des femmes enceintes. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner