Beni : remise des actes de naissance aux enfants sortis des groupes armés


Neuf cent six enfants dont certains sont sortis des forces et groupes armés, enfants guéris de la maladie à virus Ebola et enfants rendus vulnérables par les conflits armés ont bénéficié jeudi 4 mars des actes de naissance à Beni (Nord-Kivu).

« Ces enfants vont bénéficier des actes de naissance parce que ces enfants étaient à risque d’apatridie parce que aussi longtemps ils n’ont pas été enregistrés à l’état-civil dans le délai. C’est dans cette optique que l’UNICEF a appuyé MIDEFEHOPS pour arriver à obtenir le jugement d’acte de naissance au profit de ces enfants qui ne se retrouvaient pas dans leur droit à l’identité. Pour la ville de Beni en elle-même, 906 enfants ont bénéficié de ces actes de naissance », a indiqué Madame Anuarite Kabuo, agent de MIDEFEHOPS.

Elle a profité de cette occasion pour lancer un appel à tous les parents de Beni de faire enregistrer leurs enfants à l’état-civil dans le délai accordé par la loi, soit 90 jours après leur naissance pour ainsi, selon elle, leur éviter l’apatridie : 

 « Je voulais rappeler aux parents que la loi portant protection de l’enfant recommande à ce que l’enfant soit déclaré à l’état-civil dans le délai de 90 jours. Donc s’il y a des nouveau-nés dans la famille, il faut avoir cette prudence-là et le courage d’aller directement au bureau de l’état-civil pour déclarer l’enfant. Et nous continuons à remercier l’UNICEF, qui continue à appuyer tant soit peu les activités d’enregistrement des naissances pour que les enfants congolais, les enfants de Beni arrivent à avoir un acte de naissance ».  

Par la même occasion, l’ONG MIDEFEHOPS a procédé à la réinsertion socio-économique de 25 femmes guéries et affectées par la maladie à virus Ebola dans la ville de Beni qui ont suivi une formation de 6 mois en coupe et couture.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner