Kwilu : le maire de Kikwit retire le monument du musicien Kester Emeneya


Le maire de Kikwit, Leonard Mutangu, a retiré mercredi 3 mars le monument érigé dans la ville pour immortaliser le musicien King Kester Emeneya, décédé le 13 février 2014 à Paris en France.
Selon lui, cette statue a été retirée parce qu’elle ne reflétait pas la vrai physionomie de cet artiste musicien congolais et était sujet de plusieurs moqueries.  

Leonard Mutangu appelle la population à la patience et promet de remplacer ce monument par un autre qui va correspondre au patron de l’orchestre Victoria Eleison. 

Onze jours après l’inauguration du monument immortalisant Jean baptiste Emeneya Mubiala, connu sous le sobriquet de King Kester Emeneya, dans la ville de Kikwit, cet ouvrage, longtemps attendu par la population locale a été retiré et placé au musée, sur décision du maire de cette ville. 

Pour le maire de Kikwit, il s’agit d’une œuvre humaine qui peut toujours contenir des imperfections. Il appelle la population de sa ville  et tous les fans de cette grande icône de la musique congolaise au calme et à la patience, car un autre monument répondant aux normes sera érigé à Kikwit pour honorer ce digne fils du terroir. 

 « Depuis qu’on a dévoilé ça, ce ne sont que des critiques. J’ai préféré laisser ça pendant dix jours, et hier le onzième jour j’ai décidé de le retirer. Nous n’avons pas détruit ça, ça ne ressemblait vraiment pas à la physionomie de King. Ce qui a été fait là ne reflétait pas sa physionomie. Nous demandons à la population de garder son calme, nous avons des promesses fermes. Ce qui a été là nous n’avons pas jeté ça, nous l’avons placé au niveau du musée. Il y aura quelque chose qui sera remplacé très rapidement », a promis Léonard Mutangu. 

Les fanatiques de Emeneya, habitant Kikwit, saluent la décision du maire Mutangu de retirer cette statue, qui selon eux, ressemblait à tout, sauf au parton de l’orchestre Victoria Eleison. Ils recommandent à l’autorité urbaine de trouver de meilleurs sculpteurs pour bâtir cet ouvrage le plus rapidement possible.  

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner