Journée internationale des droits de la femme : les femmes du Nord-Kivu plaident pour le retour de la paix et de la sécurité


Les femmes du Nord-Kivu regroupées au sein du Collectif des associations féminines pour le développement (CAFED) plaident pour le retour de la paix et de la sécurité dans cette région. 

Elles demandent l’aide du gouvernement, à l’occasion de la journée mondiale des droits de la femme célébrée ce lundi 8 mars.

Ces femmes affirment qu’elles subissent les conséquences de l’insécurité depuis plus de 20 ans. 

Lorsqu’elles essaient de se relever dans cet environnement difficile, l’insécurité vient anéantir tous leurs efforts, déplore Isabelle Pendeza, du CAFED : 

« Imaginez une femme qui a élevé son enfant et que cet enfant tombe dans les embuscades, dans les massacres, et que c’était vraiment l’espoir pour cette femme …Nous connaissons tous la situation de la femme du Nord-Kivu. Une femme qui a difficile à accéder aux champs à cause de l’insécurité. Pour les femmes qui font le commerce, les routes ne sont pas sécurisées…des femmes violées, des femmes kidnappées et des hommes qui sont tuées mais qui laissent des charges lourdes aux femmes restées veuves ». 

Ces femmes du Nord-Kivu invitent le gouvernement à mettre en œuvre son programme de sécurisation de l’Est du pays. Car derrière les statiques des millions des morts depuis le début de cette guerre, se trouvent des femmes meurtries, des enfants délaissés, sans espoir d’un meilleur avenir, rappellent-elles. 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner