Procès Dr Mouzoko : 16 prévenus condamnés à des peines capitales


La Cour militaire du Nord-Kivu a condamné, par défaut, seize prévenus à des peines capitales. Elle a rendu, lundi 8 mars à Butembo, son verdict, après deux semaines de procès, dans l’affaire de l’assassinat du médecin camerounais Richard Mouzoko.  

Parmi les condamnés, se trouve le Dr Mundama que le ministère public avait présenté dans son réquisitoire comme cerveau moteur de l’assassinat.  

Ce dernier avait pris fuite à l’étranger quelque temps après le meurtre de cet agent de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), avait fait savoir le ministère public dans son réquisitoire. 

24 personnes étaient poursuivies par le ministère public dans cette affaire. Elles étaient accusées notamment du terrorisme, assassinat, association des malfaiteurs, vol à main armée et autres. 

Parmi les vingt-quatre, 16 dont Dr Mundama, sont en cavale et huit seulement étaient à la barre. Parmi les huit, cinq ont été acquittés. Il s’agit des docteurs congolais Sangala et Luendo.  

Les trois autres acquittés sont des femmes vendeuses de la boisson alcoolique qui avaient été arrêtées pour association des malfaiteurs. Les trois autres personnes qui ont comparu devant les juges ont été condamnées à entre trois et cinq ans de certitude pénale.  

Il s’agit du docteur Kasereka, condamné à 3 ans pour association des malfaiteurs. Il y a également deux miliciens qui ont écopé de 5 ans de certitude pénale chacun, pour participation au mouvement insurrectionnel. 

Dans le même prononcé, la cour condamne solidairement tous les prévenus déclarés coupables de terrorisme et toutes ces composantes au payement d’une somme de 15 000 USD à titre de dommages et intérêts, à verser à l’Université Catholique du Graben en sa qualité de partie civile. 

D’après la cour, le prévenu qui avait tiré à bout portant sur le docteur Richard Mouzoko est parmi les fugitifs. 

Le médecin camerounais Richard Mouzoko avait été assassiné le 19 avril 2019 en plein travail de riposte contre la 10e épidémie d’Ebola en qualité d’épidémiologiste pour le compte de l’OMS.   

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner