Le Potentiel : « Composition du gouvernement, « Compétence et éthique » : deux exigences des confessions religieuses »

Revue de presse du mercredi 10 mars 2021

Profil des personnes, taille et caractéristiques du gouvernement, c’est l’essentiel de l’entretien qu’a eu le Premier ministre Sama Lukonde, mardi 9 mars, avec les chefs des confessions religieuses, rapporte Le Potentiel.

Après s’être imprégné de la vision de gouvernance du Premier ministre, les chefs spirituels ont insisté sur le social de la population et l’éthique des dirigeants du futur gouvernement d’Union nationale, ajoute le journal.

Pour le succès du prochain gouvernement, les chefs des confessions religieuses estiment que chacun devrait amener sa part, conclut le tabloïd.

Selon L’Avenir, les chefs des confessions religieuses ont adhéré, et appuient la vision du Premier ministre, celle relative à la gouvernance qu’il veut mettre en place.

Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, ajoute le quotidien, a partagé sa vision de gouvernance aux chefs des confessions religieuses de la République démocratique du Congo.

« Le Premier ministre a invité les chefs des confessions religieuses pour partager avec eux la vision de la gouvernance qu’il veut mettre en place. Il nous a parlé du profil des personnes, de la taille et des caractéristiques du Gouvernement. Je vous assure que ce sont les mêmes choses que les chefs des confessions religieuses ont mises dans leur mémo. Sur ce point, il y a une convergence de vues », détaille le journal qui cite l’abbé Donatien Nshole, porte-parole de circonstance.

Pour Forum des As, les confessions religieuses demandent au Premier ministre Sama Lukonde Kyenge de privilégier le social des Congolais dans l'action de son prochain Gouvernement.

Le Premier Ministre Sama Lukonde s’est même dit, au cours de cet échange, disposé à faciliter, de temps en temps, l'ouverture des interpellations des ministres qui ne respecteront pas les principes établis, afin de permettre à son gouvernement de bien exécuter son programme durant les deux dernières années du premier mandat du président Félix-Antoine Tshisekedi, révèle le journal.

Actu30.cd note pour sa part que le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a échangé le même mardi avec le cardinal Fridolin Ambongo autour la formation du futur gouvernement.

L’archevêque métropolitain de Kinshasa, rapporte le portail, a insisté sur la méritocratie et l’éthique comme critère de sélection des prochains ministres.

« Il faut prendre des gens qui méritent. Il faut des gens qui ont la compétence et qui vont donner espoir au peuple », a-t-il déclaré, dans les propos relayés par le site web.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner