Nord-Kivu : 17 civils tués dans une incursion des présumés rebelles des ADF

Dix-sept civils ont été tués lors de l’incursion des présumés rebelles ougandais des ADF dans la nuit de dimanche à lundi 15 mars dans la commune rurale de Bulongo, à une vingtaine de km au Nord Est de la ville de Beni au Nord-Kivu. 

Les sources locales qui livrent ce bilan provisoire, signalent que d’autres personnes sont portées disparues. 

Lundi 15 mars, les jeunes en colère ont manifesté dans le centre commercial de Bulongo avec les corps sans vie. 

Entretemps, un déplacement massif de la population de Bulongo s’observe. Les uns en direction de Kasindi et les autres en direction de Beni. Les sources sur place à Bulongo renseignent que l’armée poursuit l’ennemi dans la forêt. 

Questions : 

-Pourquoi selon vous le gouvernement congolais n’arrive pas à mettre fin à ces massacres à répétition ? 

-Quelle serait la bonne option pour en finir avec ces ADF ? 

Invités : 

-Me Juvénal Munubo, Député national élu de Walikale au Nord-Kivu. Cadre de l’UNC, parti membre de l’Union sacrée de la nation. Il est rapporteur de la Commission Défense et sécurité à l’Assemblée nationale.  

-Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa, Député national élu de Goma au Nord-Kivu et cadre de la coalition Lamuka. Il est membre de la Commission défense et sécurité à l’Assemblée nationale. 

-Jean-Jacques Wondo, Analyste politique. Il est diplômé de l’Ecole royale en Belgique. Breveté des Hautes études de sécurité et de défense, il vient de publier un ouvrage intitulé : « Sociologie politique militaire africaine ». 

 

/sites/default/files/2021-03/160321-p-f-dialogueentrecongolais-00_site_.mp3

 

 

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner